Protéger et préserver l’Environnement

Gérer ses déchets

Pour toutes vos questions (jours de collecte des déchets, horaires d’ouverture des déchèteries, etc…), vous pouvez contacter les services suivants, en fonction de votre lieu d’habitation :

  • Pour les habitants de Souleuvre-en-Bocage : pôle de proximité de Souleuvre-en-Bocage 02.31.09.04.54.
  • Pour les habitants de Noues-de-Sienne, Saint-Aubin-des-Bois, Landelles-et-Coupigny, Le Mesnil-Robert, Beaumesnil, Campagnolles, Sainte-Marie-Outre-l’Eau et Pont-Bellanger : pôle de proximité de Noues-de-Sienne 02.31.67.68.67.
  • Pour les habitants de Vire Normandie: service Déchets/Déchèteries de l’Intercom de la Vire au Noireau 02.31.66.28.33.
  • Pour les habitants de Valdallière et de Condé-en-Normandie, Terre-de-Druance, Périgny, La Villette, Pontécoulant et Saint-Denis-de-Méré :
    SIRTOM de Flers Condé 02.33.62.21.00.
Le frelon asiatique

Le frelon asiatique

Les frelons asiatiques sont présents dans le département du Calvados depuis 2011. Ils sont devenus responsables de fortes nuisances tant sur l’apiculture, la biodiversité que sur la santé et la sécurité publique. C’est durant l’été et l’automne que les énormes colonies de frelon asiatique créent le plus de dégâts. En effet l’élevage des nymphes nécessite beaucoup de protéines et les frelons asiatiques les trouvent en capturant massivement les abeilles autour des ruches ainsi que beaucoup d’autres insectes sur les lieux de butinage. Ils s’attaquent également aux poissons sur les marchés en plein air.

Les risques sur la santé humaine sont essentiellement liés à la constitution de colonies dépassant plusieurs milliers d’individus à proximité des lieux fréquentés.

Aussi, dans le but de limiter ces nuisances et dégâts apicoles et de santé et sécurité publiques, un plan de lutte collective a été mis en place contre le frelon asiatique dans le Calvados.

Dans ce cadre, la Communauté de Communes de l’Intercom de la Vire au Noireau finance la partie « animation » de ce dispositif ; cette adhésion au dispositif permet ainsi aux communes de bénéficier de l’aide de 30 % du Conseil Département pour la destruction des nids, considérant que les communes pour bénéficier de ce financement, doivent également adhérer au programme de lutte collective en conventionnant avec la FREDON de Basse Normandie.

Pour tout renseignement complémentaire

N’hésitez pas à contacter la Mairie de votre commune ou
la FREDON Basse Normandie :

Protéger l’environnement contre les nuisibles aquatiques

Protéger l’environnement contre les nuisibles aquatiques

lutte contre les nuisibles-intercom-Vire-au-Noireau

Pour tout renseignement complémentaire

Pour tout renseignement complémentaire n’hésitez pas à contactez
la FREDON de Basse Normandie :

Les rongeurs aquatiques (ragondins et rats musqués) sont responsables de fortes nuisances pour les milieux aquatiques ainsi que pour les activités agricoles de polyculture élevage. Ces nuisances se traduisent par l’érosion/effondrement des berges, la fragilisation des ouvrages hydrauliques, la destruction des zones de frayère, un impact sur la biodiversité, des dégâts aux cultures, la transmission de zoonoses…De plus, leur présence constitue un risque sanitaire en terme de santé publique puisqu’ils sont vecteurs/porteurs de la leptospirose, maladie pouvant être mortelle pour l’Homme.

Dans le but de limiter ces nuisances et dégâts occasionnés sur le bassin versant de la Vire et bassin de la Druance (partie comprise sur le territoire de l’Intercom de la Vire au Noireau), des opérations de régulation par piégeage des populations présentes ont été mises en place.

Conformément aux arrêtés préfectoraux du 25 mai 2010 et du 1er juin 2015 précisant les modalités de lutte collective obligatoire contre les rongeurs aquatiques sur le département du Calvados, la FREDON Basse Normandie est chargée d’animer et de coordonner ce dispositif sur l’ensemble du bassin versant de la Vire, ainsi que sur le bassin de la Druance. La Communauté de Communes de l’Intercom de la Vire au Noireau finance le volet animation et indemnisation des piégeurs fixée à 3,50 € / témoin de capture déposé aux points de collectes ; elle assure également le suivi de l’opération.